Accueil > Se loger > Trouvez votre logement selon votre budget ! >

Trouvez votre logement selon votre budget !

 
Trouvez votre logement selon votre budget !

Cités universitaires, foyers, chambres chez l’habitant, appartement privés : les modes d’hébergement destinés aux 60 % d’étudiants résidant hors du domicile familial ne manquent pas. Encore faut-il pouvoir les trouver et se les offrir. Voici les solutions qui s’offrent à vous, selon votre budget
Julia Fauconnier

Où et comment chercher ?

Sur Internet, les sites d’annonces immobilières proposent des milliers d’annonces – via agences ou directement entre particuliers. Ils contiennent aussi des outils de recherche performants et offrent la possibilité de recevoir dans votre boîte mail toute nouvelle annonce correspondant à votre sélection. Une solution idéale si vous ne pouvez pas consacrer 100% de votre temps à vos recherches et pour sauter sur la bonne occasion dès qu’elle se présente.
Les Crous peuvent eux aussi s’avérer utiles puisqu’ils affichent régulièrement des petites annonces de particuliers, proposées en exclusivité et sans frais d’agence. Petit plus : pour obtenir le « Label Crous », les propriétaires s’engagent à respecter une charte mentionnant la non-discrimination. Vous trouverez 220 000 annonces logements en résidence Crous et chez les propriétaires sur www.lokaviz.fr/
Même si les "mauvais payeurs" ne représentent que 3% des locataires, sachez que les propriétaires sont de plus en plus méfiants. Ils sont ainsi nombreux à faire appel aux agences immobilières. Les agences mettent à votre disposition un parc locatif conséquent, assurent les visites et jouent le rôle d’interlocuteur entre le bailleur et vous durant toute la durée de la location. Évidemment, en échange, vous devrez payer des honoraires. En cumulant ces frais d’agences (environ un mois de loyer), le dépôt de garantie (1 loyer) et le 1er mois à payer, vous devez donc vous préparer à débourser une somme importante avant même d’emménager...


Quels types de logement choisir ?

Les logements solidaires ou contre services : la solution la moins chère

Les logements à 0 €, sans contrepartie, n’existent pas. Par contre, il existe des modes d’hébergement économiques, adaptés aux budgets extrêmement serrés : les logements solidaires et contre-service. C’est le cas du logement intergénérationnel. Certaines associations comme Ensemble2Générations et LePariSolidaire mettent en relation les étudiants ayant besoin d’un logement et les personnes âgées à la recherche d’un peu de compagnie. Ces dernières proposent de vous louer une chambre meublée, située au sein même de leur demeure, généralement pour toute l’année universitaire. Vous n’aurez rien ou très peu à payer, mais devrez en échange rendre certains services comme une aides aux courses ou au ménage, voire offrir une présence. En aucun cas l’étudiant est considéré comme un aide soignant : vous n’aurez pas à participer aux soins médicaux ou à la toilette de votre hôte.
Dans la même idée, certains propriétaires proposent des chambres à bas prix contre des services comme du baby-sitting ou des cours particuliers. Là encore, attention aux abus, il est vivement conseillé de signer avec votre hôte une sorte de « contrat » pour bien définir les règles et contreparties dès votre arrivée.

Les résidences universitaires : environ 200€/mois

Accessibles aux boursiers via le Dossier Social Etudiant, les cités (ou résidences) universitaires gérées par les Crous enregistrent chaque année des records d’inscription. Pas étonnant quand on sait qu’elles proposent une chambre meublée de 9 m² pour 200 € par mois en moyenne. Mais les 153 890 logements réservées aux étudiants aux revenus limités sont bien insuffisants pour loger tous les demandeurs. Pour les étudiants en couple, même problématique, les Crous proposent un nombre limité de studios, répondant à des normes de confort améliorées : de 21 à 31 m² (coin cuisine, SDB et câblage permettant des connexions informatiques).
Pour obtenir un de ces logements, une démarche indispensable : remplir et envoyer le Dossier social étudiant par Internet (www.cnous.fr). Les demandes se font obligatoirement entre le 15 janvier et le 30 avril pour l’année suivante. Beaucoup l’ignorent, mais passé ce délai, il vous reste quelques chances de décrocher un logement Crous en septembre – certaines demandes s’annulent – ou au milieu de l’année, vers janvier/février quand certains étudiants abandonnent ou partent dans une autre région.

Les foyers : 250€/mois

Les Foyers Jeunes Travailleurs sont réservés aux jeunes de 16 à 25 ans. Ils n’ont pas pour vocation première d’héberger des étudiants, mais acceptent les apprentis, étudiants salariés, en stage ou en formation. Ce sont des chambres ou petits studios meublés, peu chers et que vous ne pourrez occuper que temporairement. Vous pouvez faire votre demande en ligne, par exemple sur www.fjt-idf.fr pour l’Ile-de-France. D’autres types de foyers existent, privés cette fois. Ils permettent de vivre en communauté, ce qui peut être appréciable et sécurisant quand on débarque dans une ville inconnue. Souvent réservés à un public-cible les filles par exemple, il y règne d’ordinaire une ambiance familiale et rassurante. Il vous en coûtera entre 250 et 500€ de loyer par mois. Les réservations se font directement auprès des foyers, mais mieux vaut faire sa demande le plus tôt possible. Vous trouverez de précieuses informations ainsi que la liste des foyers sur le site de l’UNME (Union nationale des maisons de l’étudiant) : www.unme-asso.fr .

Les logements ruraux

C’est une alternative originale aux loyers trop chers qui s’adressent aux étudiants des régions Nord, Picardie et Bretagne. Le principe ? Proposer aux étudiants et aux jeunes travailleurs des studios et des T2 (meublés) dans une ferme située à proximité d’un campus universitaire. Les prix varient de 250 à 350 € pour un studio. Pour tout renseignement, consultez www.campusvert.com

Les résidences étudiantes privées

Construites pour faire face à l’explosion du nombre d’étudiants dans les années 1990, les résidences étudiantes privées proposent la location de chambres meublées pour des prix s’approchant souvent de ceux pratiqués dans le secteur locatif privé. Mais, attrait non négligeable, celles-ci mettent à votre disposition de véritables services : gardien, local à vélo, laverie, snack, ménage, Internet etc. C’est le cas des résidences de Réside Etudes, Campuséa , Cardinal Campus ou encore Est Habitat Construction. Les loyers s’échelonnent de 350 à 500 € par mois, mais certaines villes sont beaucoup plus chères : 600 € à Nice et entre 800 et 900 € à Paris. Là encore, nous vous conseillons de vous s’adresser à elles bien avant la rentrée pour espérer disposer d’un logement.


Le studio individuel : 400€ en moyenne sur les 10 plus grandes villes de France

Disposer d’un studio offre une indépendance totale et un calme appréciable pour étudier. Mais cette liberté a un prix ! Pour un studio, vous devez débourser autour de 250 € à Chalon-sur-Saône, 350 € à Bordeaux, 460 € à Aix-en-Provence et de 600 € à 900 € à Paris. L’addition peut donc s’avérer lourde à la fin du mois, sachant que viennent se greffer d’autres frais comme les charges, l’électricité, internet etc.
A lire : Logement étudiant : les loyers selon les villes et la surface

La colocation !

La colocation est de plus en plus répandue en France, particulièrement chez les jeunes. Si la motivation économique domine, d’autres raisons séduisent : un appartement plus grand et plus agréable, la convivialité, la localisation plus centrale… En plus d’un loyer plus attractif, vous diviser le prix des charges, de l’internet, des produits d’entretien. Et, contrairement aux idées reçues, colocation et APL sont tout à fait compatibles !

Articles associés :
- Comment financer son logement étudiant ?
- Test : Pour quel logement étudiant êtes-vous fait ?
- Les chiffres de la colocation en infographie
- Accéder à notre moteur de rechercher de logement

Dernières offres de logement

Location / Maison meublée / Chambre / 24 m² / gonfreville l'orcher

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 300 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Maison meublée / Chambre / 15 m² / LESCURE D'ALBIGEOIS

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 300 €
Suite de l'annonce >>

 

Location saisonnière / Appartement meublé / 2 pièces / 30 m² / Paris

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 800 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Appartement meublé / Studio / 18 m² / AIX EN PROVENCE

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : de 529 à 599 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Appartement meublé / Studio / 17 m² / NANTES

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 399 €
Suite de l'annonce >>

 

24034 logements – 6480 colocations – 580 résidences

Rechercher une annonce de logement

Je recherche...
 

Rechercher une résidence

 

Annuaire du logement