Accueil > Se loger > La colocation : partager un appartement > Recherche coloc désespérément >

Recherche coloc désespérément

 
Recherche coloc désespérément

11 % des 15-24 ans ont déjà vécu ou vivent actuellement en colocation d’après une étude réalisée par Ipsos pour Appartager.com (juillet 2005). Qu’est-ce qui les motive à vivre en colocation ? « Apprendre à vivre avec les autres », arrive en tête avec 41 % des réponses, 35 % y trouvent une « solution à la hausse des loyers ». Le phénomène continue de se développer en France. Zoom...
Par Odile Gnanaprégassame

Avantage considérable de ce mode de vie : un espace plus grand, un loyer modéré et de la convivialité ! Au lieu de vous retrouver seul dans un minuscule studio, vous pourriez bénéficier d’un appartement digne de ce nom, voire pourquoi pas d’un petit pavillon avec jardin ? Les espaces comme la cuisine, la salle de bains ou le séjour sont en commun, mais vous aurez votre propre chambre. Le loyer sera bien entendu divisé par autant de colocataires.

Comment trouver l’appart ou les colocs idéaux ?


De nombreux sites spécialisés vous aident dans vos recherches : www.appartager.com , www.colocation.fr, www.easycoloc.com, www.kel-koloc.com, www.mapiaule.com qui consacre une partie à la colocation... Vous y trouverez des offres et des demandes, vous avez également la possibilité de déposer une annonce.
Pensez aux journaux spécialisés (Particulier à Particulier). Le Crous dispose également d’annonces.

La visite de l’appartement : un moment clé !


La visite de l’appartement est l’occasion de s’entretenir avec les différents colocataires potentiels et de s’assurer que vos caractères soient compatibles. Cette rencontre informelle est l’occasion de se renseigner sur les habitudes des uns et des autres, les rythmes de vie et les passe-temps.

Pour s’assurer de la compatibilité des colocataires, voici une liste de critères à envisager lors du choix du nouveau locataire • L’âge et l’occupation des colocataires (étudiants, employés, en recherche d’emploi, retraités) • Les tâches ménagères et la façon dont elles sont partagées dans le logement • La fréquence de la venue de visiteurs (amis ou partenaires) Passer du temps avec chacun des candidats vous permettra de ne pas vous tromper et de créer un climat agréable au sein de la colocation.

Que vous cherchiez un coloc ou que vous soyez candidat à une colocation, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit, car après il sera trop tard. La période d’essai est, en effet, difficilement applicable ! Ne vous faites pas une idée sur le physique ou sur l’apparence, entamez une discussion pour évaluer à peu près le caractère et les attentes de chacun des colocataires potentiels.
Plutôt à 2 ou à plusieurs ? Tout dépend de ce que vous recherchez. Si c’est un coloc pour partager le loyer en 2, ou si c’est une tribu pour ne pas vous sentir seul, ou pour expérimenter la vie à la sauce AUBERGE ESPAGNOLE. Mais il est toujours bien de procéder à une introspection avant de vous lancer : êtes-vous fait pour vivre en colocation, êtes-vous prêt à abandonner toute idée d’intimité complète, quelles sont vos attentes...

La vie quotidienne en coloc


Étudier, faire la fête, le ménage, les courses, payer les factures... autant de réjouissances qui vous attendent, comment vous organiser ?
Pour le téléphone, préférez des lignes séparées ou une facture détaillée, cela évitera quelques mésententes. Pour ce qui est de l’abonnement EDF-GDF, le contrat est souvent établi aux noms de tous les colocataires, mais avec une seule facture, à vous de vous entendre pour le règlement...
Il n’est donc pas inutile de mettre les choses au clair dès le départ ! Et ne vous contentez pas de simples accords oraux. Rien ne vaut un document écrit et signé par chacun des colocataires. C’est ce qu’on appelle le pacte de colocation qui réglemente la vie dans l’appart. Vous devez déterminer l’organisation des tâches ménagères, les modalités de paiement des charges communes (par exemple, l’eau, l’électricité...). Et ce n’est pas tout, sur l’hébergement d’un tiers, la possession d’un animal domestique, l’organisation de fêtes... les colocs doivent se mettre d’accord !
Sachez enfin que vous ne pouvez pas décider, en tant que colocataire, d’expulser un autre colocataire, seul le propriétaire est en mesure de le faire.

[Vidéo] : les spécificités juridiques de la colocation



Dernières offres de colocation

Colocation / 4 pièces / Paris - Ile De France

CHAMBRE A LOUER CHEZ L’HABITANT DANS VILLE RESIDENTIELLE A 20 MINUTES DU CENTRE DE PARIS Au Vésinet, au 2ème étage d’une maison ancienne avec beau j...

  • Loyer : 430 €
Suite de l'annonce >>

 

Colocation / 3 pièces / Nîmes

Maison située à Marguerittes, au calme qui comprend 3 chambres de 12 m2 dont une indépendante avec WC et salle d'eau privatifs (douche hydromassante) ...

  • Loyer : 350 €
Suite de l'annonce >>

 

Colocation / Studio / Marseille

propose colocation

  • Loyer : 350 €
Suite de l'annonce >>

 

Colocation / Studio / Annemasse

Loft à partager POUR L'ETE SEULEMENT (juillet/août) dans un immeuble calme. Bon plan pour un couple qui veut faire de la rando en juillet. Situé à env...

  • Loyer : 500 €
Suite de l'annonce >>

 

Colocation / 2 pièces / Scionzier

Magnifique villa neuve de 8 pièces + mezzanine, chauffage au sol, cuisine séparée, 225 m², 1500 m² avec une piscine.

  • Loyer : 450 €
Suite de l'annonce >>

 

13700 logements – 12215 colocations – 498 résidences

Rechercher une annonce de logement

Je recherche...
 

Rechercher une résidence

 

Annuaire du logement

 
 

À la une