Accueil > Aides financières >

Aides financières

Aides financières

Le logement est bien souvent la part la plus importante d’un budget étudiant. Pour joindre les deux bouts, il est crucial de bien connaitre les aides financières spécifiquement allouées au logement. Ils en existent de différentes sortes : locales ou nationales, publiques ou privées. Parce que l’information, c’est le pouvoir (de payer son appart), voici les pistes pour vous aider.
Julia Fauconnier

Une fois votre appartement trouvé, une priorité : constituer votre dossier pour bénéficier d’une aide au logement versée par la Caisse d’allocation familiale (Caf). Vous touchez l’APL lorsque vous louez un logement conventionné (logement ayant fait l’objet d’une convention entre l’État et le bailleur), l’ALS dans les autres cas (cité U, foyers...).

Les APL/ALS

L’aide est versée à compter du 1er jour du mois qui suit la date à laquelle vous remplissez les conditions pour en bénéficier. Par exemple, l’aide pour le loyer de septembre est versée début octobre. Pour le dernier mois d’occupation, vous ne toucherez d’aide que si votre bail termine le dernier jour du mois. Par exemple : l’échéance est le 30 juin inclus, vous toucherez une aide pour le mois de juin (non si le bail termine le 28 juin). Les aides sont automatiquement suspendues au 1er juillet pour tous les étudiants, sauf si vous informez la Caf que vous conservez votre logement l’été et au-delà.

Toucher les aides au logement (APL/ALS) : mode d’emploi

Les conditions pour en bénéficier

Que vous soyez locataire ou colocataire, sous-locataire ou habitiez un foyer, une résidence universitaire… Un seul impératif : votre nom doit absolument figurer sur le bail. Si le logement vous est loué par un ascendant (parents, grands-parents) ou un descendant (enfants, petits-enfants), vous ne pourrez pas bénéficier d’une aide au logement. Enfin, votre logement doit être décent et avoir une superficie minimale (9m² pour une personne seule, 16m² pour un couple). Ces aides au logement vous sont attribuées si vos revenus ne dépassent pas un certain plafond. Pour avoir une estimation de l’aide que vous pouvez percevoir, consultez le site www.caf.fr.



[Vidéo] : 3 min pour connaitre les aides au logement pour étudiants

Les aides locales

Un certain nombre de villes complètent les aides nationales pour faciliter l’installation et le logement des étudiants. C’est le cas de Paris et sa région à travers deux dispositifs. L’AILE (Aide à l’Installation dans un Logement pour les Etudiants) s’adresse aux étudiants à la recherche d’un logement privé dans la capitale. Cette allocation s’élève à 900 € et ne peut être attribuée qu’une seule fois durant la scolarité. Si elle ne leur est pas exclusivement réservée, l’aide au logement de Paris peut être un coup de pouce supplémentaire. Pour y avoir droit il faut que vous résidiez à Paris depuis au moins 3 ans, qu’au moins 30% de vos revenus passent dans votre loyer et que vos ressources soient inférieures à 1 140 € (célibataires et couples). Paris n’est pas la seule ville à prévoir de telles aides, renseignez vous auprès de votre mairie ou votre établissement scolaire.

La Clé, l’État garant des étudiants

Tous les étudiants disposant de revenus, mais sans caution familiale, amicale ou bancaire peuvent prétendre à la Clé. Ils doivent être âgés de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de signature du bail (sauf pour certains doctorants). Tous bailleurs (CROUS, HLM, agences locatives, propriétaires particuliers, seul, couple ou coloc), de tous types (chambre, studio, T1, T2, T3...) de logements sont susceptibles d’être garantis par la Clé, mais le montant des loyers couverts par le dispositif de la Clé est plafonné à 500€ en province pour une personne seule, 600 € en Ile-de-France et 700 € à Paris. Un plafond qui augmente de 60% pour les couples.
- La demande de CLE (Caution Locative Etudiante) s’effectue directement depuis le site Lokaviz, en vous connectant à votre espace personnel.
- Pour accéder à votre espace personnel, vous devez vous créer un compte étudiant ou bien vous identifier si vous possédez déjà un compte.
- Une fois identifié, cliquez dans le menu principal sur "Ma Caution Locative" pour accéder au formulaire de demande de CLE.

Les aides d’Action Logement

Financées par l’Action Logement (ex-1 % logement), les aides Locapass et Mobili-jeune se divisent en une avance Locapass (un prêt pour la caution), une garantie Locapass (qui protège le propriétaire contre le risque des impayés de loyers) et Mobili-jeune réservée aux alternants.

- L’avance Locapass est une aide qui permet de financer le dépôt de garantie ("mois de caution") demandé par le propriétaire quand vous emménagez. Elle est un prêt sans intérêt et sans frais de dossier d’un montant maximum de 500€. Sont concernés : les jeunes de moins de 30 ans en recherche d’emploi, en contrat de travail (sauf fonctionnaires), en formation professionnelle, les titulaires d’une bourse d’État, d’une convention de stage d’au moins 3 mois ou d’un contrat de travail à durée déterminée (CDD) d’au moins 3 mois (en une fois ou cumulés).

- La garantie Locapass est une garantie de paiement du loyer et des charges en cas d’impayés du locataire. Elle remplace des garants extérieurs (les parents le plus souvent pour les étudiants). Les organismes d’Action logement s’engagent à payer votre loyer et vos charges en cas de non-paiement. Le montant maximum de la garantie est égal à 9 mois de loyers et charges, dans la limite de 2000€ par mois. Elle s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans en formation au sein d’une entreprise, en recherche ou en situation d’emploi (sauf fonctionnaires), aux étudiants boursiers d’État. Pour l’avance comme pour la garantie Locapass, vous devez présenter vos demandes auprès d’un organisme d’Action Logement proche de votre domicile, au plus tard 2 mois après la date d’effet du bail.

- Enfin, si vous avez moins de 30 ans et suivez une formation en alternance, l’aide Mobili-jeune propose de prendre en charge une partie de votre loyer, jusqu’à 100€ par mois (après déduction des APL). Pour pouvoir y prétendre, vous devez avoir moins de 30 ans, être en alternance au sein d’une entreprise du secteur privé non agricole, être sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. La demande doit être faite 3 mois avant ou 6 mois après la date de démarrage du cycle de formation et cette aide dure 3 ans maximum.

La loi Alur (accès au logement et urbanisme rénové) prévoit la mise en place d’un système de garantie universelle de loyers à partir du 1er janvier 2016.



Plus d’infos :
- Des questions sur le logement étudiant ? Un forum pour y répondre
- Caf : "Mes Conseils pour un dossier d’aide au logement réussi"
- APL et colocation : comment ça marche ?

Photo : Kalexanderson (CC BY-NC-SA 2.0)

Dernières offres de logement

Location / Maison meublée / Studio / 37 m² / 550 € / TOULON

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 550 €
Suite de l'annonce >>

 

Location saisonnière / Appartement meublé / 2 pièces / 50 m² / 700 € / Saint-Maurice

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 700 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Appartement meublé / Chambre / 12 m² / 400 € / EPINAY SOUS SENART

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 400 €
Suite de l'annonce >>

 

Location saisonnière / Appartement meublé / Chambre / 95 m² / 550 € / nice

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 550 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Maison meublée / Studio / 27 m² / 450 € / seyssinet pariset

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 450 €
Suite de l'annonce >>

 

14016 logements – 12216 colocations – 352 résidences

Rechercher une annonce de logement

Je recherche...
 

Rechercher une résidence

 

Annuaire du logement

 
 

À la une