Accueil > Actualité > APL : ce qui change, comment et pour qui ? >

APL : ce qui change, comment et pour qui ?

 
APL : ce qui change, comment et pour qui ?

Les aides au logement APL/ALS ont été objet de rumeurs récurrentes ces dernières années. Fin 2015, le gouvernement avait tranché : à partir d’octobre 2016, le patrimoine serait pris en compte dans le calcul du montant de ces aides, et non plus les seuls revenus imposables. Si la mesure est censée limiter les aides aux plus aisés, beaucoup dénoncent une attaque contre les classes moyennes.
Julia Fauconnier

Limiter les aides aux plus aisés...

Premier volet du durcissement du mode de calcul des APL : les enfants dont les parents payent l’ISF ne pourront plus en bénéficier. Mais aucune précision n’a été apportée pour ceux dont les parents, certes, touchent l’ISF, mais qui sont en rupture familiale...
La seconde mesure prévoit de prendre en compte le patrimoine (et non plus uniquement le revenu du travail) du bénéficiaire dans le calcul de son revenu fiscal de référence qui détermine le montant de l’APL. Concrètement, les personnes qui possèdent 30 000 € sur leur compte ainsi que ceux qui détiennent un bien immobilier verront leurs aides au logement baisser voire disparaître.
Selon les chiffres du gouvernement, 10% des 6,5 millions de bénéficiaires sont concernés. Les justifications ? Lutter contre l’inflation des loyers et les quelques 225 millions d’euros d’économies estimées avec cette mesure.

Une estimation remise en cause

De nombreuses voix s’élèvent pour accuser le gouvernement de s’attaquer aux classes moyennes et non supérieures. En cause ? Les 30 000€ de patrimoine pris en compte le seront même s’ils sont sur l’épargne populaire comme le livret A, le livret d’épargne populaire ou le livret de développement durable.
Interrogé par France Info TV, le président de la Confédération nationale du logement, Eddie Jacquemard estime ainsi qu’"aujourd’hui, il ne faudra pas seulement être pauvre pour avoir l’APL il faudra aussi être démuni". Même son de cloche du coté de l’association de consommateurs "Familles de France" pour qui 30 000 € est ce qu’économisent les familles "pour assurer les études des enfants ou pour financer son séjour en maison de retraite".
Dès l’annonce de la mesure, fin 2015, les organisations étudiantes Unef et Fage avaient, eux-aussi, exprimés leur ferme opposition à cette décision qui auraient pénalisé les classes moyennes.

Vous touchez des APL ? Vous recevrez bientôt une demande de déclaration de leur patrimoine. Vous pouvez également faire une estimation sur le site de la CAF.
=> Comment faire une demande d’APL/ALS en ligne ?


Photo : Katarzyna Bialasiewicz

[Vidéo] : 3 min pour connaitre les aides au logement pour étudiants

Dernières offres de logement

Location / Appartement meublé / Chambre / 13 m² / 350 € / Lorient

  • Disponibilité : Sous 90 jours
  • Loyer : 350 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Appartement / Studio / 25 m² / 435 € / NANTES

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 435 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Appartement / Chambre / 120 m² / 125 € / Montauban

  • Disponibilité : Sous 90 jours
  • Loyer : 125 €
Suite de l'annonce >>

 

Location / Appartement meublé / Studio / 22 m² / 725 € / Courbevoie

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 725 €
Suite de l'annonce >>

 

Location saisonnière / Maison meublée / Chambre / 16 m² / 420 € / MOntpellier

  • Disponibilité : Immédiate
  • Loyer : 420 €
Suite de l'annonce >>

 

13706 logements – 12215 colocations – 515 résidences

Rechercher une annonce de logement

Je recherche...
 

Rechercher une résidence

 

Annuaire du logement

 
 

À la une